fbpx

MÉTIER

Consultant technique SEO

Le métier de consultant technique SEO

En collaboration avec les équipes de développement et de design, il conseille sur la construction de sites web optimisés dès leur conception, en veillant à une bonne structure, à la rapidité de chargement et à l’efficacité du contenu.

Parmi toutes les techniques qui existent pour faire venir le public sur un site internet le référencement naturel est sans doute la plus simple à comprendre. Logique : tout le monde a déjà utilisé un moteur de recherche. Plus difficile à appréhender est la raison pour laquelle tel site va arriver au sommet des recherches quand un autre apparaîtra péniblement sur la troisième page – condamnant ce dernier n’être jamais consulté.

La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible d’optimiser son référencement, grâce aux techniques du SEO (pour Search Engine Optimization, en VO). Pour un référencement réussi, de nombreux éléments sont à prendre en compte. Ils peuvent être regroupés en trois grandes familles :

  • la technique
  • le contenu
  • les liens (ou le netlinking si l’on tient vraiment à l’anglicisme d’usage).

Avant de chercher à optimiser les deux derniers, il convient d’avoir une base technique simple et solide. C’est là qu’intervient le Consultant technique SEO.

« Il y a de nombreux éléments à prendre en compte pour optimiser le référencement naturel.»

Aymeric Bouyat, Havas

Généralement, c’est une personne extérieure, qui travaille dans une boîte spécialisée dans le SEO ou dans une agence média comme Havas ou Publicis. Un client fait généralement appel à ce consultant dans deux situations. Dans la première et la plus commune, une entreprise demande un audit technique dont le but est de comprendre comment améliorer la structure de son site pour faciliter le passage du robot de Google. Plus le chemin sera simple pour Google, plus le site apparaîtra en haut dans les recherches. Le consultant va alors se pencher en profondeur dans les méandres des pages, des URL, de tout ce qui fait le squelette du site. Il utilise pour cela un outil qui va interroger et recenser l’ensemble des pages du site comme le ferait Google, afin de voir là où existent des problèmes. « Cette technique s’appelle le crawl. Elle donne une vision globale », explique Aymeric Bouillat, consultant SEO senior chez Havas. 

Il s’agit ensuite d’analyser ces résultats afin de livrer aux clients des pistes à améliorer : telle page n’a pas de titre, telle autre met trop de temps à se charger… Pour cela, il est commun de lui livrer un fichier type Excel, où sont référencées et priorisées toutes les recommandations. Car bien souvent, la mission du consultant ne se limite pas à l’audit, mais se poursuit par un accompagnement au long cours. « Et il n’y a rien de plus frustrant que de se rendre compte que le client n’a mis en place aucune des recommandations », poursuit Aymeric Bouillat.

La deuxième situation où le consultant peut être appelé : la création d’un nouveau site.

De fait, le métier de consultant technique SEO nécessite beaucoup de pédagogie, de tact et de pragmatisme. L’un des meilleurs moyens d’arriver à ses fins est encore d’expliquer dans des mots simples à un public non averti pourquoi chaque recommandation est pertinente.

Le salaire d’un consultant technique SEO

SALAIRE À L’ENTRÉE

33k€ brut/an

SALAIRE D’UN SENIOR

+60k€ brut/an

Les principales missions du consultant technique SEO

Audit technique du site

Réaliser un examen approfondi de la structure technique d’un site web pour identifier les problèmes qui pourraient affecter son indexation et son classement par les moteurs de recherche, en utilisant des outils de crawl pour simuler le processus d’indexation de Google.

Optimisation de l’architecture du site

Conseiller sur la structure optimale du site, y compris l’arborescence, la navigation, et l’organisation du contenu, pour assurer une expérience utilisateur fluide et faciliter l’exploration du site par les moteurs de recherche.

Amélioration de la performance du site

Identifier et recommander des modifications pour accélérer le temps de chargement du site, en optimisant les images, le code source, et en utilisant des technologies comme le cache et la compression.

Conseil en intégration Web

Collaborer avec les équipes de développement et de graphisme dès les premières étapes de la création d’un site pour intégrer les meilleures pratiques SEO, assurant ainsi un site techniquement optimisé dès son lancement.

Suivi des recommandations

Assurer le suivi de la mise en œuvre des recommandations d’audit, en travaillant de près avec les clients pour garantir que les modifications nécessaires sont correctement appliquées et produisent les résultats attendus.

Veille technologique et mise à jour

Effectuer une veille constante sur les évolutions des algorithmes des moteurs de recherche et des meilleures pratiques SEO pour conseiller et mettre à jour les stratégies des clients afin de maintenir et d’améliorer leur positionnement dans les résultats de recherche.

En pratique

Devenir consultant technique SEO

  • Posséder et/ou développer les soft skills nécessaires (voir graphique)
  • Maitriser les techniques du SEO et comprendre l’ensemble des enjeux business et digitaux.
  • Maîtriser les bases des langages web (HTML, CSS, Javascript…)
  • Avoir une appétence forte pour les les technologies

La journée type d'un Consultant SEO

9:13Lecture des mails et planning de la journée

Chaque matin commence par un tour sur la boîte mail, histoire de s’assurer qu’il n’y a pas d’urgence, de gros soucis tombés pendant la nuit à gérer. Coup de chance, rien de particulier aujourd’hui. Et cela tombe plutôt bien, car à 10 heures c’est notre point d’équipe hebdomadaire.

11:25petites corrections sur des sites

La réunion s’est un peu plus prolongée que d’habitude. D’ici la fin de la semaine, on va lancer un gros audit SEO pour un nouveau client. Cela veut dire que pendant plusieurs jours je vais devoir être focus dessus à 100%. Quand on fait un audit, le mieux c’est de ne faire que ça. Histoire d’être plus précis et productif. En prévision, j’ai quelques affaires courantes à régler. Dommage, je n’aurai sans doute pas le temps aujourd’hui pour ma veille, sur Twitter et certains sites spécialisés.

12:35dejeuner client

Je pars pour un déjeuner avec le chef de projet d’un nouveau site sur lequel j’assure la partie SEO. Dans ce métier, les points avec les clients sont assez fréquents. Là, je lui rappelle et j’insiste sur le fait que pour un référencement réussi, il est nécessaire de ne pas uniquement se concentrer sur la partie technique. Qu’au-delà de la structure du site, il est important que le contenu édito soit de qualité. Un consultant technique SEO est d’abord un consultant SEO, mais avec une dominante technique. C’est pourquoi je lui conseille de rajouter une partie blog, pour y mettre des articles de fond.

14:33réponse à un email client

« Bonjour, j’ai quelques problèmes avec vos recommandations. » Quand un mail commence par ces mots, ce n’est jamais une très bonne nouvelle. Il y a trois mois, j’ai réalisé un audit pour un groupe d’agences de voyage, avec à la clef un document Excel qui explique et priorise les choses à faire. Mais comme le travail ne s’arrête pas à l’audit, j’assure un suivi de la mise en place des préconisations de l’audit

15:20lancement d'un "Sanity check"

Tant qu’à travailler sur ce projet, je lance un Sanity Check, c’est-à-dire un nouveau crawl des pages du site de ce client, afin de m’assurer qu’il n’y a pas de nouveaux soucis techniques, apparus depuis l’audit. Cela peut être des liens morts, ou des nouvelles fonctionnalités, mises en place pour améliorer le référencement mais qui en font bugger d’anciennes. Il faut régulièrement faire ces vérifications après avoir terminé un audit.

16:30email de rapport

Quand tombent les résultats, je rédige un rapport que j’envoie au client pour qu’il résolve les quelques problèmes que j’ai trouvés. Il n’a pas besoin d’être très long, ce n’est pas un nouvel audit, simplement quelques corrections au jour le jour.

18:35veille quotidienne

Allez, j’ai quand même un peu de temps pour ma veille. Cet aspect du travail est primordial puisque les technologies changent vite, que les moteurs de recherche sont mis à jour constamment. Le principe du SEO étant d’arriver tout en haut des recherches, on ne peut pas se permettre de prendre du retard sur la concurrence.

Nos accréditations et partenaires institutionnels

Logo France Travail

Restons en contact

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé de l’actualité d’Oreegami et du marché du marketing digital.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Navigation
Nous pouvons vous aider à trouver la formation qui vous convientFormations >
Navigation
Navigation
Métiers
Navigation
Navigation
Navigation
Navigation